l’invité


Photo Marc Coudrais

A l’évidence la fin du siècle est marquée par l’image avec ce que cela induit dans les modes d’existences. Cette pièce postule pour une esthétique s’appuyant sur cette réalité, en cherchant le moyen de résister au formatage social, à naviguer dans et au-delà de la représentation spectaculaire des rapports humains. L’invité vient perturber les habitudes de la communauté. Il est aussi le médiateur symbolique entre l’espace de la scène et du public. Il prendra parfois la forme d’une personne, parfois celle d’un personnage, ou d’une image.

Les corps véhiculent ainsi des mouvements liés au principe éphémère du monde, allant de simples sursauts en dialogues, d’identifications faciles en interprétations affranchies. Les mouvements apparaissent comme une nécessité pour chacun, les gestes portent une intention, un sens précis, en dialogue les uns avec les autres pour une esthétique de la rencontre. La danse s’attache à la qualité des relations. Cette motivation suppose une proximité et des types d’échanges spécifiques, qui comprennent forcément une part d’improvisation et de légèreté.

revue de presse - images - english



réalisé à l’issue d’une résidence au 3 bis F, lieu d’art contemporain au sein de l’Hôpital Montperrin à Aix-en-Provence et crée le 4 mai 1999, et présenté au Centre Chorégraphique National de Montpellier, au Fond Régional d’Art Contemporain Languedoc Roussillon,au festival Plurielles de Pau Théâtre Saragosse,à la Maison du Savoir à St Laurent de Neste.

 

vidéo

 

 


Pièce chorégraphique
pour 3 danseuses

Mai 1999

Conception et chorégraphie
Anne Lopez,
Céline Mélissent, François Lopez

Distribution
Ghyslaine Gau,
Anne Lopez,
Karine Trélon

Musique
François Lopez

Lumière
Alain Paradis

Durée du spectacle
60 minutes






 




LES GENS DU QUAI COMPAGNIE